La vérité sur les mères qui travaillent

Attention, attention, ceci n’est pas un billet qui juge, qui donne son avis, qui dit que c’est mieux de bosser que de ne pas bosser quand on est maman.

Attention, je sais que les mères qui ne travaillent pas au sens où tout le monde l’entend, ont parfois bien plus de boulot que d’autres. Je sais qu’élever des gamins, repasser, préparer à déjeuner, aller à la Sécu, apporter le goûter, tenir un stand à la kermesse, accompagner les sorties scolaires, soigner les varicelles, c’est du taf. Je le sais parce que je le fais tout en bossant de chez moi, ce qui est un statut chelou car les gens pensent que « ni elle bosse, ni elle s’occupe de ses gosses ». Mais ça c’est ma vie, on n’est pas là pour parler de moi. (quoique j’aime bien parler de moi hein ;))

Donc, revenons à nos moutons, enfin à nos chèvres car quand on travaille en étant maman, bah on devient chèvres. Pas celle de M’sieur Seguin.

La vérité c’est que les femmes qui ont un boulot avec des horaires relous, des collègues aux blagues pourries, un boss un peu trop « trop », MAIS aussi celles qui ont des jobs qu’elles aiment, une passion à accomplir, une vie à sauver, des projets géniaux… la vérité c’est qu’à un moment elles se disent ça :

  • Comment je vais m’organiser pour le mode de garde ?
  • Mon fils aimera sûrement la nounou plus que moi.
  • A quoi bon faire des gamins si c’est pas pour voir leurs premiers pas.
  • Ok si je pars plus tôt, je bosserai ce soir dans mon lit.
  • Oui mais si je bosse dans mon lit, je serai naze.
  • Et si je suis naze, je suis de mauvaise humeur.
  • Et si je suis de mauvaise humeur, je crie après mes gosses.
  • Donc je fais quoi, moi ?
  • Ok super la réunion avec des collègues à 19 heures…
  • Finalement mes gosses me manquent pas AUTANT que ça.
  • Et merde j’ai oublié le doudou dans le sac de Gustave ce matin à la crèche. Et meeerde !!
  • Va-t-il me le reprocher si je suis pas au petit déj “découverte du Père Noël” parce que bah j’ai du boulot…
  • OK mais là les gamins avec leurs vacances toutes les 6 semaines, je fais comment moi ?
  • La semaine je bosse, le week-end je fais le ménage et je suis réveillée par Bébédou à 6 heures. Je dors quand ?
  • Putaiiiiiin c’est quand la fucking retraite ? J’ai 39 ans, ça le fait non ?
  • De toute façon je fais tout mal, je suis naze.
  • Bah si, je suis une GROSSE NAZE qui ne s’occupe pas de ses gosses et encore moins du dossier Pelletier/Richardson.
  • Le congé mat devrait durer 3 ans.
  • J’aurais dû épouser Harry ou William et pas bosser.
  • Même Charles aurait fait l’affaire.
  • J’ai 4 semaines de vacances dans l’année et, sans faire ma mère indigne, j’aimerais bien que 1 semaine soit sans les enfants. Oh voilà, je suis une sombre mèr(d)e.
  • Ceci dit parfois quand je suis au boulot je suis pas siiiii mal.
  • Mieux que quand Balthazar fait la morale à ses épinards.
  • Je vais poser un arrêt maladie.
  • Ou mieux : un congé mat.
  • Bah oui un bébé, un congé mat. YES. YES. YES.
  • Suis-je une bonne mère si je ne vois mes gamins que 1 heure par jour ?

Voilà ce que se disent les mamans qui bossent par passion, par ambition, par obligation.

Mais qu’elles se rassurent : elles déchirent !

Publié dans Humeurs | Laisser un commentaire

22 façons de se rendre compte que notre enfant a grandi (et que c’est presque un pré-ado)

Ça fait cliché, mais oui « le temps passe vite ».

A peine eu le temps de lui changer la couche que le grand a 12 ans et demi. (tout est dans le Et demi).

Mon bébé, mon tout-petit est presque un ado (Ok il l’est déjà.).

Voilà comment je m’en rends compte.

1/ Bah il chausse du 41 !

2/ Il fait une tête de plus que moi.

3/ Il s’intéresse à l’actu, la politique, et veut en parler avec nous.

4/ Il rougit lorsqu’il voit une paire de seins à la une d’un magazine dans la rue.

5/ Il est devenu pudique.

6/ Il veut du gel pour se coiffer et du déo (et pas que pour le style).

7/ Il dit à chaque fin de phrase « enfin voilà quoi ».

8/ Il a une idée précise sur tout.

9/ Il est bordélique.

10/ Il trouve que les filles c’est nul.

11/ Parfois il dit « ça me saoule ».

12/ Il trouve qu’un enfant de 7 ans est vraiment « jeune ».

13/ Il sait exactement comment on fait les bébés.

14/ Il me pique mes pulls.

15/ Il croit voir du duvet au-dessus de la bouche (mais en fait pas du tout !!)

16/ Il dit que les dessins animés c’est plus pour lui « depuis longtemps ».

17/ Il parle de la guerre de 14-18 avec ses copains à l’école (mais aussi de Nabilla et Zlatan, faut pas déconner).

18/ Il peut dîner avec des adultes sans s’ennuyer.

19/ Il n’a plus sommeil le soir à 20 h 30.

20/ Il sait exactement ce qu’il faut dire pour énerver ses parents.

21/ Il a le droit de prendre le bus seul.

22/ Il apprécie la vraie bonne musique.

Au secours mon fils est grand !

 

Publié dans Humeurs | Laisser un commentaire

10 choses que j’échangerais volontiers contre une grasse matinée

Hey,

J’adore mes enfants. Vraiment. (tous, hein : ceux qui dorment, ceux qui dorment pas).

MAIS depuis qu’ils sont là, les grasses matinées se font rares, voire inexistantes.

Une fois la galère des nuits passée, il y a toujours un enfant sur mes 4 pour se réveiller tôt le week-end ou pendant les vacances. C’est la mort des grasses mat’ et ça me saoule !

Je serais prête à beaucoup pour avoir une vraie grasse matinée, je serais prête à échanger :

1/ Mes talons de 12 cm. M’en fiche, je ne les mets plus depuis 2005.

2/ Mes poissons rouges. M’en fiche, je sais jamais lequel est lequel et j’avoue ne pas y être attachée.

3/ Mes enfants. Bah si. Juste une nuit.

4/ Mon abonnement à la salle de sport. M’en fiche, j’y vais pas beaucoup.

5/ Mon puzzle de 2000 pièces. M’en fiche, suis pas patiente.

6/ Mon robot à cuire tout. M’en fiche, je suis cap de faire la cuisine comme dans le bon vieux temps.

7/ Mon autographe de Roch Voisine. M’en fiche, j’ai plus 13 ans.

8/ Mon Oscar reçu à Hollywood. M’en fiche, c’est un faux.

9/ Mon abonnement au Monde Diplomatique. M’en fiche, j’ai pas le temps de le lire.

10/ Mon roman de 1 560 pages. M’en fiche il est trop long.

 

Publié dans Humeurs | Laisser un commentaire

Les 15 phrases que mes enfants ne diront JAMAIS

Non, non, aussi surprenants soient-ils, ils ne diront jamais ça.

1/ Je vais changer ma couche tout seul.

2/ Je préfère manger des brocolis que des pâtes ce soir.

3/ Je vais me coucher et lire un peu, la télé très peu pour moi.

4/ J’ai assez mangé, j’aime mieux ne pas prendre cette mousse au chocolat qui m’attend au frigo.

5/ Je vais aller me coucher, il est 19h30, il est temps.

6/ Demain c’est dimanche et il y a pas école. Et moi ça m’ennuie car j’aime trop ça l’école.

7/ Papa, maman, ne vous fatiguez pas, je vais vous préparer à dîner ce soir.

8/ J’aime pas les bonbons.

9/ Vraiment super ce looooong trajet en voiture ! Ça va nous permettre de discuter.

10/ Ne me dis pas qu’il n’y a plus de navets au frigo ! Je vais quand même pas manger des frites ! Et puis quoi encore ? De la glace au chocolat tant qu’on y est !

11/ Avec mes frères et soeurs nous nous sommes mis d’accord en bonne intelligence pour choisir le livre du soir que tu vas nous raconter.

12/ Attends j’y crois pas, la maîtresse ne nous a pas donné de travail ce soir. Comment veut-elle que je progresse ?!

13/ Je me suis lavé les dents, j’ai appris ma poésie, j’ai préparé mon cartable et je suis prêt à aller me coucher.

14/ Mon premier geste quand je rentre de promenade ? Me laver les mains pour faire barrage aux microbes !

15/ J’ai rangé ma chambre

Publié dans Humeurs | Laisser un commentaire

J’ai tenté : ne pas me réveiller au dernier moment le matin

Dans ma vie actuelle, je me lève à 7h45 les jours d’école, puis je réveille mes deux grands, je les sors de la moiteur de l’oreiller, le filet de bave bien présent, l’œil tout collé. Je réveille ensuite le 3ème, hop avec diretement sa tasse replie de chocolat chaud dans le lit. Puis je le transporte aux toilettes, habillage, chaussures, brssage de dents. Ensuite je prends bébé, je lui colle un biberon, je file à manger au chien.

Et là c’est speed : debout/on s’habille/il est 7h55/on va être en retard/oui j’y vais en pyjama/as-tu rangé ton cartable/tu veux un chocolat chaud/oublie pas tes chaussettes/non pas de robe en hiver/ta botte droite est à ton pied gauche/dépêche toi/on y va/on est à la bourre !

Les cheveux non coiffés, on part. Et on réalise rapidement que l’on a oublié un goûter, un cahier, un manteau. Bref c’est la loose.

Du coup j’ai tenté de faire la mère parfaite de me lever 2 heures avant leur réveil. Pour préparer la table du petit dej, leurs vêtements, me saper correctement, être zen.

J’avoue que prendre le temps de presser un jus d’orange frais, de tartiner le pain avec amour, de me mettre du mascara, de m’habiller dignement, de vérifier que le goûter et les affaires de piscine sont prêtes, de me boire un thé, de réveiller les petits avec tendresse et douceur, c’est chouette !

Mais j’avoue aussi qu’au bout de 3 jours, le réveil à 6h30 ça m’a …comment dire….saoulée !

Oui j’aime qu’on se presse, j’aime qu’on se mette une pression, j’aime être débordée. Et laisser mes loupiots dormir un peu plus.

Et toc. Bisous

Publié dans Humeurs | Laisser un commentaire

10 bonnes raisons de ne pas envier Kate Middleton

En ce moment, c’est Kate par-ci, Kate par-là, Kate super maman, Kate la fille formidable…

Oui mais.

Oui mais en fait c’est tellement plus chouette de NE PAS être Kate Middleton.

La preuve.

1/ On peut accoucher tranquillement sans paparazzis devant la clinique.

2/ On n’est pas obligée de se faire un brushing à J+1 de son accouchement et de faire des sourires pour le monde entier.

3/ On peut allaiter/donner le biberon au coin d’un platane sans que personne ne vienne nous déranger.

4/ On n’a pas peur que notre enfant soit la cible des jaloux, des fous, des photographes, de la presse, du monde entier.

5/ On peut avoir un truc vert coincé entre les dents et ne pas craindre d’être la risée du monde.

6/ On peut pousser une poussette et faire du shopping avec son bébé/enfant en jogging.

7/ On ne devra jamais voir notre enfant communément traité de #royalbaby et voir sa vie lui échapper sur les réseaux sociaux.

8/ Jamais notre accouchement ne sera relaté minute par minute.

9/ On n’a pas été forcée de prendre le même gynéco que la reine mère !

10/ On est libre d’être une maman comme les autres.

 

 

Publié dans Humeurs | Laisser un commentaire

Ce que maman dit versus ce que l’enfant entend

Il est maintenant établi que les enfants ne sont pas comme nous (une étude belge de l’an 1345 le prouve).

D’abord ils sont plus petits et puis ensuite ils ne comprennent pas tout. Parfois je dis un truc et eux ils comprennent autre chose.

1/ Quand je dis « range ta chambre », ils comprennent « va foutre ENCORE plus le bordel »

2/ Quand je dis « vite habille-toi », ils comprennent « répands tes fringues un peu partout dans la maison et reste à poil des heures durant ».

3/ Quand je dis « allez brossage de dents », ils comprennent « allez vite mange des bonbons ».

4/ Quand je dis « hop c’est l’heure des devoirs », ils comprennent « hop c’est l’heure de jouer »

5/ Quand je dis « on éteint la télé tout de suite ! », ils comprennent « on zappe ».

6/ Quand je dis « allez vite on met ses chaussures on va être en retard », ils comprennent « on a le temps, relax, take it easyyyyy »

7/ Quand je dis « allez au lit », ils comprennent « On va demander un verre d’eau, on va lire une histoire, on va poser des questions ».

8/ Quand je dis « arrêtez de vous disputer », ils comprennent « arrachez-vous les cheveux encore plus fort ».

9/Quand je dis « bon laisse-moi 3 minutes, je parle au téléphone », ils comprennent « colle-moi et parle-moi en même temps ».

10/ Quand je dis « va mettre ça à la poubelle », ils comprennent « maman est une poubelle, je vais lui donner mes détritus ».

 

 

 

Publié dans Humeurs | Laisser un commentaire

10 choses que je veux que mes fils sachent

Avoir des fils, pour une maman c’est très différent d’avoir des filles. Je le sais, j’ai les deux en magasin.

3 fils, une fille.

Voilà 10 choses que je veux que mes garçons sachent. Pour le futur, pour leur vie, pour l’avenir.

1/ Respecte toujours les autres, en particulier les filles.

2/ La taille n’a aucune importance. Je te le jure. Je te le JURE.

3/ La gentillesse est une qualité, alors sois gentil. Bienveillant et gentil.

4/ Ne bois pas comme un bourrin. Bah parce que.

5/ Téléphone tous les jours à ta mère. TOUS LES JOURS.

6/ Ne conduis pas comme un bourrin.

7/ Fiche-toi de ce que pensent les autres. On s’en fiche des autres.

8/ Si tu as envie de pleurer, pleure. Un homme qui pleure, ça n’a RIEN de honteux. RIEN.

9/ Fais de ta vie un moment unique.

10/ Evite de gratter tes coucougnettes en public. Pas chic.

Publié dans Humeurs | Laisser un commentaire

10 étapes dans la vie sexuelle des parents

Un homme, une femme. Bientôt un homme amoureux, une femme amoureuse. Puis un papa et une maman. 10 moments phares de cette vie sexuelle.

1/La rencontre : sur un site de rencontre, à une fête de fin d’année un peu bourrés, sur les bancs de la fac, dans le métro, à un dîner arrangé.

2/ La première fois ensemble : dingue, grandiose. Il y a eu des « AHHHHHHH », des « MMMMMM », des « ENCOOOOOORE ».

3/ La deuxième fois. Dingue, grandiose. Il y a eu encore plus de « AHHHHHH », de « MMMMMMMM », de « ENCOOOOOOORE ».

4/ Le premier « je t’aime ». En plein coït. Magique.

5/ La 25ème fois.  Il y eut tant de bruits que les voisins durent menacer d’appeler les flics.

6/ La fois où on fait l’amour pour faire un enfant. Emouvant, intense, sublime.

7/ La fois où l’on vient d’annoncer à l’autre qu’on est enceinte. Totalement fort, excitant, jouissif, drôle.

8/ La fois où on a un ventre de 9 mois de grossesse. En cuillère. Compliqué. Pas pratique. Pas fou-fou.

9/ La fois où on a accouché 6 semaines avant. Inconfortable, mou, sans conviction.

10/ Les fois où tes mômes sont dans ton lit à 5h du mat pour un cauchemar, où ils t’appellent pour une envie pressante, où ils hurlent ton nom à la mort. Bah y’a pas de sexe.

Note pour plus tard : prendre des réserves de sexe avant les gosses parce qu’après ce sera, comment dire, plus complEXE.

Publié dans Humeurs | Laisser un commentaire

Un parent sur trois aurait un enfant préféré !

 

Une enquête menée auprès de 2 200 parents anglais nous annonçait il y a quelques années que 34% des mères et 28% des pères avaient un enfant préféré parmi les leurs. Je suis retombée dessus récemment.

Les réponses des sondés ont « choqué » la rédaction du magazine qui a réalisé ce sondage, rapportait Tamsin Kelly, chef de la publication. « Si nos enfants ont des besoins d’attention différents à des moments différents, ils devraient grandir en sachant qu’ils sont tous autant aimés pour leur personnalité et leurs talents et ne pas avoir à se mesurer avec un frère préféré », a-t-elle commenté.

L’éternelle question de savoir si l’amour se multiplie ou se divise au fil des enfants est donc à nouveau soulevée. C’est très politiquement incorrect évidemment d’oser demander cela à des parents et encore plus de le penser. Y a-t-il un chouchou dans les familles, peut-on et a-t-on le droit d’avoir plus d’amour pour l’un ? Quelles sont les raisons qui poussent une maman ou un papa à avoir plus d’amour, de tendresse pour l’un ?

Quand les enfants grandissent, ne se balancent-ils pas souvent « toute façon c’est toujours toi que maman a aimé le plus ? » ou « Tu as toujours été le chouchou ». Cela reviendrait-il à dire que c’est vrai ? Ou simplement que le ressenti existe ?

Perso, et sans langue de bois, j’aime autant mes 4 enfants mais de façon différente. L’un a plus besoin d’attention, l’autre de confiance en lui, l’un a plus besoin de câlins, l’autre d’échanges, l’un est plus comme ci, l’autre est plus comme ça. Mais l’amour que je leur voue est immense et égal. Peut-être qu’à l’âge adulte j’aurai plus d’affinités avec l’un ou l’autre. Est-ce mal ? Est-ce anormal ? Est-il question d’amour à ce moment-là ?

Qu’en dites-vous ?

PS : La bonne nouvelle de ce sondage c’est que 92% des parents estiment qu’avoir des enfants «valait la peine». Les 8% qui disent le contraire n’ont donc aucun enfant préféré. Au moins ça, on en est sûr.

PPS : en vrai de vrai mon préféré c’est le chien 🙂

 

 

Publié dans Humeurs | Laisser un commentaire