Mince, j’ai oublié les vaccins (récit d’une presque mauvaise mère)

Mon mari, le papa a accompagné l’enfant chez le pédiatre pour une visite dite de routine. On a mesuré et pesé l’enfant. Bonne nouvelle : il avait grandi depuis sa dernière visite d’il y a 3 ans. Et justement en 3 ans, les parents ont eu le temps d’oublier pas mal de choses essentielles comme… les vaccins.

Le pédiatre a secoué la tête de gauche à droite avant de prononcer une phrase horriblement culpabilisatrice « vous êtes inconscients. Pas de rappels du vaccin Exomius B56790 depuis 4 ans. Et là je regarde pour votre fille et c’est pareil. Heureusement que le petit est jeune car pour lui vous êtes à jour. Mais que diable avez-vous fait Monsieur ? »

Le père et la mère, qui est jamais loin, angoissent, baissent les yeux façon CE1, commencent à suer, se demandent si l’épidémie de peste et de grippe espagnole ne va pas à nouveau saisir et tuer ses petits.

L’enfant le toise. Le pédiatre les juge. Mains moites quand ils demandent « mais docteur, que doit-on faire ? Vous savez c’est de la faute de ma femme, c’est à elle de gérer ça… je n’y suis pour rien ».

Le pédiatre l’interrompt « pas de ça ici. On est en 2019, les parents sont sur un pied d’égalité. Vous avez merdé. »

Papa baisse les yeux 2e fois: « mais Docteur, que faire ? ».

Le doc dit qu’il va tout reprendre depuis le début et vacciner à nouveau les enfants, que « ça va aller » puis il ajoute « je parie que votre chien est à jour de ses vaccins lui ? ». Les parents sourient et répondent fièrement « bah oui. On reçoit des relances du vétérinaire au moins…. ».

Le docteur les reprend « ah ces parents qui aiment plus leur chien que leurs enfants … »

Fiston demande si c’est vrai que le chien est à jour de ses vaccins et pas lui. Il a l’air menaçant.

Le pédiatre rigole fort. Le père a les yeux en larmes.

Il se trame un drame digne de Games of Thrones dans ce petit cabinet de pédiatrie …

… Le carnet de santé de l’enfant ne devrait ne jamais quitter la liste des To-do de la cuisine. Le souci c’est qu’un carnet de santé sur une liste, ça prend de la place. Le problème c’est qu’on ne peut pas se souvenir de tout lorsqu’on est parents, surtout lorsqu’on a 2, 3, 4, 5, 6 enfants.

Le problème c’est que si l’enfant n’est pas souvent malade (ce que nous lui souhaitons), il ne voit pas le pédiatre avec régularité, et que donc il est complexe de se souvenir qu’en février 2022 il va falloir faire le rappel du vaccin au nom aussi compliqué qu’un meuble Ikéa.

Le problème c’est qu’il est illégal pour le pédiatre de faire des rappels des rappels (vous suivez ?) aux parents, contrairement aux rappels émis par les vétérinaires. Le problème c’est donc que les parents peuvent oublier de vacciner, faire des rappels de vaccins et que donc non, à 15 ans on ne sait pas s’il a fait le 56e rappel pour le ROR.

(d’ailleurs nous-mêmes adultes le faisons-nous ?)

On peut au choix : se noter de prendre un RDV pédiatre pour 2022, se faire un post-it qui devra tenir 3 ans sur le frigo, ou (meilleure solution) téléphoner au pédiatre tous les 6 mois pour savoir si les enfants doivent se faire vacciner.

Sinon on peut s’acheter un chien et un chat et revendre ses enfants. C’est encore ce qu’il y a de plus simple.

(toute ressemblance avec des personnages ayant existé serait….)

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *