10 choses qu’on va pouvoir faire maintenant que les enfants sont à l’école !

YIHHHHHHHA.

Ce cri de joie c’est moi. Mais c’est aussi peut-être vous !

La plupart des enfants qui n’avaient pas encore repris ont repris. Pour 2 semaines certes mais pour eux, pour nous, c’est pas mal.

Voilà ce que nous allons ENFIN pouvoir faire durant ces 15 jours.

1/ Aller aux toilettes seule. Sans un enfant accroché à nos jambes ou un enfant derrière la porte qui a justement envie de poser 1000 questions à ce moment-là.

2/ Etre seule. SEULE. Sans personne. Le pied.

3/ Avoir une conversation téléphonique digne de ce nom sans être coupée par les enfants qui demandent « où est le chargeur » ou encore « où est le Nutella ? ».

4/ Se poser pour pouvoir travailler sans un enfant en couche sur les genoux.

5/ Enfin boire un café chaud. Ça faisait 3 mois et demi.

6/ Parler d’eux sans les avoir à côté. Ou mieux : parler de ce que l’on veut.

7/ Aller déjeuner avec une copine. Le rêve.

8/ Faire des courses (même de produit de vaisselle, on s’en fiche), sans en avoir un ou deux dans le Caddie.

9/ Enfin faire le tri dans leurs jouets sans aucun véto.

10/ Ne rien faire. Quelques heures.

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

La reprise ?

 

Si comme moi tu as écouté Emmanuel Macron qui parle toujours à l’heure du diner et coucher des enfants, tu espères donc la reprise, la vraie, lundi.

Pour 15 jours donc.

Mon fils de 6 ans a une une année de CP compliquée puis maitresse en grève en décembre/janvier puis Corona. A l’heure qu’il est nous ne savons pas si elle reviendra.

Il a envie de clore son année de CP, de revoir ses copains et sa classe, sa cour de récré, son bureau et je cite « de récupérer mon bonnet en laine sur mon porte manteau ». Oui puisque mi mars il faisait froid quand on a été (sur)pris par le confinement.

Mais la reprise aura t-elle lieu ? Y aura t-il de la neige à Noël ? Aurons nous droit au fromage ET dessert ? Et quid de la kermesse, de la fête de l’école, du cadeau de la maitresse, du spectacle de danse, des films qu’on regarde en classe la dernière semaine d’école ?

Quid du coup des vacances de 2 mois (…) qui vont vite arriver ? Auront-elles la saveur et le gout de celles des autres années ? Devra t-on continuer l’école à la maison puisque le retard s’est accumulé (forcément) ? Ira t-on à la plage pour manger des glaces sans masque ? Pourra t-on retourner voir Guignol ? Ira t-on voir les arrières grands-parents ? Pourra t-on reprendre une vie dite « normale » ? Les enfants auront-ils des séquelles ? Y aura t-il séance de rattrapage entre septembre et décembre ?

Reprendront-ils la vie comme avant ? Telle est la question.

En attendant je vous laisse, on a encore école à la maison.

 

 

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Suis-je en décrochage scolaire ?

 

Going Home After School

 

Voilà, on va pas se mentir, aucun de mes enfants n’a vraiment repris l’école donc on continue (mollement) à la maison.

Je dis mollement car si les premiers temps on avait un planning hyper construit et qu’on disait non aux écrans, 3 mois plus tard, force est d’avouer que tout devient plus compliqué et que la motivation disparaît à mesure que l’été approche.

J’ai toujours été plutôt bonne élève… bon OK moyenne à mesure que le temps a avancé puis à nouveau bonne élève après le bac.

Mais là j’ai un fils en 3e, une fille en 5e et un autre en CP (je ne parle pas du dernier en crèche).

Le programme de mathématiques du collège est, je l’avoue, insurmontable pour la nulle en maths que je suis. Alors voilà, j’ai réussi à faire semblant pendant des années et là, patatras j’ai du faire mon coming out.

« Voilà les enfants, je suis plutôt intelligente, enfin je crois MAIS je dois vous avouer un truc…

-T’es une fausse blonde, je le savais  !

-T’es pas notre mère, je le savais !

-Tu as mangé le pot de Nutella, je le savais !

Bah non…je suis …nulle en maths »

Leurs tronches quand j’ai avoué que je n’étais pas Einstein.

Ils ont ri. Genre fort. Et ont dit « bah c’est pas grave, on s’en doutait depuis le CE1 et les additions à retenues en fait ».

Mince j’étais déjà démasquée !

 

Alors voilà je crois bien que je suis en décrochage scolaire. J’en ai marre. Je suis saoulée et je fais de moins de moins de suivi. Désolée Jean-Michel Blanquer.

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

10 choses que les mamans veulent vraiment pour la fête des mères

Cette année comme tout est bizarre, nous les mamans nous n’aurons pas le droit au fameux collier de nouilles ou pot de yaourt/vase fabriqué à l’école.

Pas grave.

Nous les mamans cette année pour notre fête (même si c’est tous les jours en vrai),on veut:

1/ Une journée seule. Après 3 mois de confinement , moi je rêve de solitude. Moi rien moi avec moi.

2/ Une trêve de l’école à la maison. On s’offre ça. Un jour ou 6 off.

3/ Que les enfants rangent tout cette semaine et fassent aussi le ménage, la bouffe, le tri des chaussettes.

4/ Des bisous. Bah oui ça marche toujours.

5/ Une après-midi au SPA avec massages.

6/ Cyril Lignac dans notre salon. Pas pour le pécho hein ! Non pour que lui fasse à bouffer comme dans un étoilé mais chez nous !

7/ Une halte dans les questions permanentes des enfants qui ne durent que trop depuis mars.

8/ Des fleurs. Ouais des fleurs partout.

9/ D’être avec les nôtres. Ceux qu’on a pas encore revus à cause du corona. Une sorte de fête de famille avec tout le monde.

10/ De l’amour. Vraiment. De la bienveillance. Encore plus.

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

8 trucs auxquels on va échapper nous les parents en juin grâce au confinement


Que les choses soient claires : je suis pas super fan de la période que nous vivons. Parce que mes parents me manquent, parce que mes amies me manquent, parce que l’école me manque, parce que ma solitude me manque MAIS force est de constater que ce mois de juin , pour une fois, va nous épargner des tas de trucs assez chiants (no comment, j’aime mes enfants mais 4 fêtes de l’école en 2 jours me tuent)

1/ La chorale de fin d’année : celle où tu te pointes dans une salle surchauffée à 8 h pour applaudir ton enfant qui chante aussi bien que Céline Dion bourrée, mais que la maîtresse a mise au dernier rang et que donc tu ne vois pas.

2/ La kermesse : celle où tu tiens le stand de quilles que tu dois ramasser chaque minute.

3/ La saison des anniv de tes enfants : oui bah les miens sont nés en juillet donc chaque mois de juin j’ai 25 gamins en eau dans mon salon que que je dois divertir. Alors cette année hein… YEEEEES !

4/ Les cadeaux aux profs : la casse-tête n’aura pas lieu. A moi les économies ! (ceci dit j’en ferai quand même à ceux que j’aime… si jamais on se revoit)

5/ La queue pour inscrire ton enfant au cours de danse : je sais c’est super parisien comme souci, mais l’an dernier j’ai fait la queue dès 7 h 30 pour inscrire mon fils au Conservatoire de danse… Cette année tout se fait par Internet ! YEEEES !

6/ Le collier de nouilles pour la Fête des mères : pas d’école, pas de collier de nouilles. Pas de bras pas de chocolat.

7/ Le blues de la fin de l’année : pas de fin d’année, pas de blues.

8/ Le conseil de classe du 3e trimestre : bah pas d’école, pas de conseils, pas de remontrances.

 

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

10 signes qui prouvent que tu es une super maman !

Toutes (enfin presque) les mamans sont formidables. En ces temps troublés, on a dû redoubler de patience, d’idées, de self control. Pourtant on doute de nous. C’est humain. On se demande si on fait bien, si on est de bonnes maîtresses d’école, si on fait manger des choses variées à nos enfants, si on ne s’énerve pas trop. Rassure-toi, voici 10 signes qui prouvent que t’es une super maman !

1/ Le soir, ce gros câlin que tu lui fais malgré la journée de merde, te fait du BIEN.

2/ Tu laves son linge 45 fois par jour… et tu es quasi en PLS quand il te manque une chaussette pour compléter la paire de ton petit dernier.

3/ Tu es même pas dégoûtée de lui essuyer son petit derrière quand il hurle « mamaaaaaan caca. »

4/ Tu es capable de dire lui dire oui même quand, objectivement, il faut lui dire non.

5/ Tu veux bien faire des chorégraphies Tik Tok alors que bon, t’as toujours été nulle en danse.

6/ Tu es capable de lire la même histoire 4 fois par jour pour lui faire plaisir.

7/ Tu as super envie de manger ce dernier biscuit qui te fait de l’œil, mais tu finis par le laisser à ton enfant.

8/ Tu peux passer des heures à lui enlever ces foutus poux qu’il a sur la tête. Et avec le sourire.

9/ Tu es capable de faire semblant d’être pote avec la mère de son amie d’école alors que tu la détestes.

10/ Tu n’es jamais saoulée de leur dire « je t’aime ».

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Le confinement-blues est-il le nouveau baby-blues ?

Neuf mois après le confinement dans le ventre de leur maman, les bébés sortent, la tête la première en général, vers un nouveau monde.

Je ne peux m’empêcher de faire le rapprochement avec le confinement.

Enfermés, parfois difficilement, parfois avec bonheur, nous sommes presque sortis (enfin pas tous je sais). Et la violence, le bruit, le bordel, la fatigue nous prennent déjà la tête.

On ne va pas se mentir, on a tous un peu la peur au ventre de ce qui va nous arriver. On est ravis, mais un peu flippés. On avait les boules durant le confinement. Mais là on a le blues. La baby-confinement blues ?

Ce sentiment trouble de ne pas savoir si on doit se réjouir ou au contraire pleurer. Ce sentiment de vouloir aller de l’avant, d’avoir une nouvelle vie qui s’ouvre à nous. Et pourtant.

On a adoré passer du temps avec nos enfants (pas tout le temps haha), mais on va adorer avoir du temps libre… et pourtant ils vont nous manquer.

On va devoir, tel un nourrisson, faire attention aux postillons.

Et, telle une maman qui a un peu le blues, on va parfois regretter notre bulle. On va douter, on va rire, on va pleurer, on va se questionner, on va se demander si on fait bien ou mal, on va être pleins de bonne volonté mais sans pourtant y arriver. On va vouloir boire des verres et puis non.

Mais avec un peu de force, entourés de nos amis, de nos famille, on va y arriver!

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

On peut dire à ses enfants « je ne sais pas » et c’est OK


Depuis le début de cette crise du COVID, on a peur, on ne sait pas, on hésite pour tout.

Après tout, c’est normal, on n’était pas préparés à tout ça.

Chaque jour on attendait les discours, les nouvelles, et encore aujourd’hui on ne sait toujours pas si école pas école, si on peut voir nos amis, si on peut sortir. On a peur.

Nos enfants, petits ou grands  sont comme des éponges. Ils captent nos émotions, nos craintes, nos doutes.

Ils posent des questions, ils ont envie de savoir si « on va tous mourir », « on va tous guérir », « on va revoir les copains et les grands-parents », « on va partir en vacances ».

On essaie souvent de camoufler la vérité, de rendre tout plus joli pour les rassurer. Mais ils savent, ils sont intelligents ces petits-là !

Alors pourquoi ne pas leur dire « on ne sait pas » ? Pourquoi ne pas leur dire nos hésitations, nos craintes, et partager avec eux tout ça ? Pourquoi ne pas leur dire qu’on fera de notre mieux, et qu’on va s’en sortir, mais qu’on ne sait pas ? Cela n’empêche pas de les rassurer évidemment, ils en ont besoin, mais ils peuvent savoir que même les parents, parfois, ne savent pas.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Suis-je passée à côté de mon confinement?


Bon alors voilà : officiellement nous sommes déconfinés.

Il est donc temps (même si mon confinement n’est pas du tout terminé puisque aucun de mes 4 enfants n’a école) de faire le bilan de ces 9 semaines hors du commun.

Je me pose, je me regarde, je me pèse, je me demande ce qui en 2 mois a changé. Bilan : pas grand-chose.

Je ne me suis pas mise au yoga, à la méditation, vaguement à la pâtisserie (disons que Lignac c’est pas moi), je n’ai pas grossi, pas maigri, je n’ai pas réussi à apprendre une langue étrangère, je ne me suis pas mise au piano, je n’ai pas écrit ce roman que je devais écrire, je n’ai pas réussi à rendre mon dernier enfant propre la nuit, j’ai à peine lu, je n’ai pas appris le grec ancien à mes enfants, je n’ai toujours pas réussi à faire obéir mon chien, je ne me suis pas levée plus tôt pour réfléchir, je n’ai pas rangé ma bibliothèque par ordre alphabétique, je n’ai pas fait d’albums photos…

Ici et là, je lis certains témoignages qui me font culpabiliser de n’avoir rien appris, rien fait. Certains ont eu des merveilleuses idées, d’autres ont bricolé, certains se sont enfin fait des abdos, d’autres ont fabriqué 5 678 masques, certains ont appris le yoga ou la salsa, d’autres ont lu tout Victor Hugo, certains ont écrit des lettres tous les jours, d’autres ont fait des baguettes chaque soir, et puis surtout, des héros ont sauvé des vies.

Parfois j’ai peur d’avoir loupé un truc. Mais après je me dis, et vous aussi si vous êtes comme moi : on a dû gérer les angoisses, les enfants, les devoirs, les sourires, les soucis, les kiff, les down. Alors je me dis que la position du Lotus attendra…

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Les 10 phrases que mes ados ont prononcées tous les jours durant tout le confinement !


On a beaucoup parlé des enfants jeunes, c’est-à-dire de moins de 10 ans, durant ce confinement.

Mais je suis mère de deux ados (un fils de presque 15 ans et une fille de presque 13 ans), et je peux vous dire que si ça a l’air plus simple puisque l’ado est plus autonome, ça ne l’est pas du tout (et il n’est pas du tout plus autonome).

Depuis 9 semaines, on a une routine qui s’est mise en place. Et puis il y a ces phrases que l’un comme l’autre répètent, sans mentir, 22 fois par jour.

1/ On mange quoi. A toute heure de la journée, l’ado demande « on mange quoi » sans pour autant proposer son aide.

2/ Où est le chargeur de téléphone ? Alors ça c’est LE sujet chez nous, et j’imagine chez plein de gens. 2 chargeurs pour 4 téléphones. La chasse au chargeur est en marche.

3/ Quand est-ce que je vais revoir mes potes ? Bah je sais pas moi.

4/ T’as mis où mon cahier/livre/téléphone/tee-shirt ? Bah cherche.

5/ J’en ai marre. Alors ça c’est LA phrase de l’ado. Par principe l’ado en a marre.

6/ Ah bah non j’ai pas de devoirs. Si tu écoutes l’ado à qui tu fais vaguement confiance, il n’a JAMAIS de devoirs.

7/ Laisse-moi dormir. Ça c’est LA phrase du matin, alors que bon on a été cool niveau horaire.

8/ Si l’école reprend, vous allez quand même pas m’y renvoyer hein ? On ne sait pas, on navigue à vue, cher ado.

9/ J’ai faim. C’est une variante de « on mange quoi ». L’ado répète 4 567 fois par jour cette phrase. Sans doute essaie-t-il de nous dire quelque chose !

10/ Ouais bah les parents de Bidule ils sont pas comme vous. Sous-entendu ils sont plus cool.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire